On ne cesse de vous le répéter, partout vous le lisez : il faut une STRATÉGIE.

Vous savez bien à quel point il est important de communiquer vos valeurs environnementales. Cependant, vous vous demandez : comment concevoir une stratégie à la fois efficace pour votre site internet et respectueuse de vos valeurs ?

Dans cet article, nous explorerons ensemble les meilleures pratiques, techniques et astuces pour créer un contenu persuasif tout en réduisant votre empreinte carbone.

À la fin de cet article, pour allez pouvoir partager des messages qui captivent votre audience, augmentent votre chiffre d’affaire, tout en étant aligné avec vos valeurs.

Suivez-moi pour découvrir comment vos mots peuvent avoir un impact positif. ✨

Compréhension des enjeux écologiques dans le copywriting

Pourquoi choisir le copywriting écologique ?

Je crois fermement que nous, entrepreneur.e.s, avons la responsabilité de prendre soin de notre planète.

Opter pour le copywriting écologique, c’est comme semer des graines qui poussent en harmonie avec la nature.

Pour ça, nous allons écrire des textes – articles de blog, posts sur vos réseaux sociaux, fiches produits, pages de vente, newsletter – bref, tout votre « tunnel de vente » – qui vendent et qui soient éthiques.

Votre marque est aussi le reflet de vos valeurs : comment créer une marque éco-responsable si, d’une certaine manière, vos messages ne sont pas en adéquation avec les valeurs que vous véhiculez ?

En intégrant des pratiques écologiques dans votre stratégie de communication, vous allez renforcer votre crédibilité auprès d’une clientèle de plus en plus consciente de l’impact environnemental dans ses choix.

L’enjeu est crucial : choisir des mots et des phrases qui mettent en valeur votre entreprise va créer une connexion authentique avec votre public et renforce votre image de marque en tant qu’entreprise engagée envers la durabilité.

Les principaux défis du copywriting éco-responsable

Parfois, créer du contenu éco-responsable peut sembler compliqué. L’un de ces défis, c’est de trouver le bon équilibre entre persuader vos clients potentiels et promouvoir vos produits ou services.

Je le sais, j’y suis confrontée tous les jours.

Ne vous inquiétez pas, nous sommes ici pour vous aider à surmonter ces défis et à écrire avec conscience.

Par exemple, adoptez une approche transparente et authentique, créez un contenu convaincant et inspirant pour votre client de cœur.

Le but est de lui montrer que VOUS êtes une personne de confiance, que VOS produits ou VOS services lui apporteront un bénéfice.

Et accroitre naturellement la visibilité de votre entreprise en ligne.

Élaboration d’une stratégie de copywriting éco-responsable

Je vais vous guider à travers les 6 étapes pour créer une stratégie de copywriting.

Prêt.e à renforcer votre présence en ligne ?

Étape 1 : recherche des valeurs de votre entreprise et de son impact environnemental actuel

Avant tout, vous devez travailler sur les valeurs fondamentales de votre entreprise et de son engagement pour la durabilité : analysez comment vos activités affectent l’environnement et identifiez les domaines où vous pouvez apporter des améliorations pour devenir plus respectueux de la nature.

Une chose importante : même si vous êtes seul.e à la barre de votre business, votre marque, ce n’est pas (que) vous. Vous pouvez mettre une valeur importante pour votre marque, alors que vous mettez en lumière des valeurs différentes dans votre vie personnelle.

Par exemple : je suis sensible au recyclage et au zéro déchet. Sur ce blog, je vous parle d’impacter le monde, et non de recyclage (sauf, peut-être, le recyclage de posts, mais ce sera un autre article).

Étape 2 : identification des différents segments de votre marché

Identifiez les segments de votre public cible sensible aux problématiques environnementales.

En comprenant les préoccupations et les valeurs de ces personnes, vous pourrez adapter votre message pour mieux les toucher et les engager.

C’est exactement ce que je suis en train de faire, en vous parlant de vos valeurs et en utilisant tout le champ lexical de l’écologie. Convancu.e ? 😉

Parfois, il vous faudra segmenter, c’est-à-dire regrouper les personnes partageant des caractéristiques communes.

Ce sera intéressant lorsque vous proposez différents leads magnets sur votre site, ou si vous êtes limités dans le nombre d’e-mail à envoyer : envoyez votre newsletter à un segment différent par jour.

Étape 3 : votre « tone of voice » – un langage aligné avec les valeurs de votre business

Adoptez une tonalité et un langage qui reflètent votre engagement envers l’environnement. Utilisez un vocabulaire positif et engageant qui met en avant les avantages de votre approche écologique, tout en évitant les termes agressifs ou culpabilisants.

Étape 4 : recherche de mots-clés pertinents

Lorsque vous effectuez votre recherche de mots-clés, veillez à inclure des termes liés à l’environnement et à la durabilité. Utilisez des mots-clés comme « écologique », « durable », « responsable », ainsi que des mots-clés spécifiques à votre secteur d’activité et à vos produits ou services.

Astuce : pour les réseaux sociaux, vous pourriez créer votre propre #, comme je l’ai fait sur LinkedIn #coralie🌳.

Étape 5 : création de contenu éco-responsable

Lors de la rédaction de votre contenu, mettez en avant les avantages écologiques de vos produits ou services de manière convaincante. Utilisez des exemples concrets et des anecdotes pour illustrer l’impact positif de vos actions sur l’environnement.

Pourquoi les magazines people fonctionnent si bien ? Les coulisses, ce qui nous semble « caché » de la vie des stars ! Vous verrez, écrire sur les coulisses de votre activité fonctionne très bien. À vous de poser la limite entre ce que vous souhaitez montrer, et ce qui, pour vous, relève de la vie privée.

Étape 6 : intégration de la conception visuelle

N’oubliez pas que l’aspect visuel de votre contenu est tout aussi important que le texte lui-même. Choisissez des images et des graphiques qui véhiculent un message écologique positif, en privilégiant les éléments naturels et les couleurs apaisantes. Veillez également à utiliser des polices de caractères respectueuses de l’environnement et à adopter une mise en page épurée et minimaliste.

Utilisez l’IA avec parcimonie : toutes les images que vous créez sont enregistrées, d’une manière ou d’une autre. Et même, elles peuvent être réutilisées par d’autres. Adieu votre marque unique !

Je vous propose de réutiliser les images déjà générées par d’autres, les détourer, et les ajouter à d’autres images de votre propre marque. Pour mes visuels, j’utilise Canva, par exemple.

Il m’arrive (de plus en plus) de gagner du temps en me prenant en photo et de les intégrer directement dans mes visuels.

Dans cette conclusion, je vais résumer brièvement les points principaux de l’article sous forme de liste à puces, inviter les lecteurs à mettre en pratique les conseils présentés, et les encourager à lire un article connexe.


Je vous incite à mettre en pratique ces conseils dès maintenant pour améliorer votre impact et votre visibilité sur Internet.

Pour aller plus loin, l’ADEME vous propose un « guide de l’éco-communication ». Passez directement à la partie 3, c’est ma préférée : la communication par des exemples concrets.

Si l’on ne se connaît pas encore, vous êtes libre de vous inscrire au défi « la marelle du copywriting » : 7 cours par e-mail, sur 7 jours, un e-mail par thème : rétrospective, SEO, coypwriting, storytelling, …

Catégories : Copywriting

0 commentaire

Laisser un commentaire

Emplacement de l’avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *